Ayaas ancien logo  

Viabilité de l'Institut S. Eugène de Mazenod, ISEM

RM 23.01.2010 - Archives

De Kinshasa le père Didier Mupaya, OMI, nous annonce cette bonne nouvelle concernant l'ISEM: Institut saint Eugène de Mazenod/Kin-Kintambo, RD Congo.
 
ISEM"Je suis heureux de vous annoncer que selon la cotation et la catégorisation  basées sur l’enquête de viabilité menée au mois de septembre de l’année 2009 et présentées le week-end par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (l'enquête qui a décidé de la fermeture de plusieurs dizaines d'instituts supérieurs et universitaires à Kinshasa), notre Institut saint Eugène de Mazenod est classé en deuxième position des établissements d'enseignement supérieur et universitaire privés viables, avec une cote de 92 %.
 
(Le communiqué ne précise pas si l'enquête a porté sur l'ensemble du pays ou sur Kinshasa seulement, ce qui pourrait d'ailleurs revenir au même).
 
La première place est tenue par la faculté de philosophie Saint Pierre Canisius, suivie de l’Institut supérieur agrovétérinaire (ISAV) de la même cité de Kimwenza (95%).
 
Après nous, vient, en 8 è position, l’Université catholique du Congo (UCC -  75%), suivie de l’Université protestante au Congo, 9 è (UPC-  75%).
 
L'évaluation suivait les critères des infrastructures, du matériel didactique et des ressources humaines. Vous pouvez lire l'information détaillée sur le site internet de l'Agence Congolaise de Presse... (Voir détails ci-bas)
 
Merci à vous tous pour votre collaboration à la bonne marche de l'ISEM vers l'excellence.
 
Cordialement",
 
P. Didier Mupaya, omi - Secrétaire académique.

De : Didier Mupaya <dm2171@gmail.com>
Envoyé le : Dim 24 Janvier 2010, 19 h 34 min 27 s

 

 

Kinshasa, 19/01 (ACP).– La faculté de philosophie Saint Pierre Canisius de  Kimwenza, dans la commune de Mont Ngafula à Kinshasa, vient en tête des établissements d’enseignement supérieur et universitaire privés viables avec une cote de 95 %, selon les critères de viabilité édictés par le ministère de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU). Ces critères sont les infrastructures, le matériel didactique et les ressources humaines qualifiées.

Selon la cotation et la catégorisation  basées sur l’enquête de viabilité menée au mois de septembre de l’année 2009 et présentées le week-end par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire,  la faculté de philosophie Saint Pierre Canisius est suivie de l’Institut supérieur agrovétérinaire (ISAV) de la même cité de  Kimwenza (95%), de l’Institut supérieur Saint Eugène de Mazenod (ISSEM) de Kintambo (92%), de l’Université islamique Al Mustapha du Congo  (81%), de l’Institut supérieur d’information Chaminade (ISIC- 80%), de l’Université théologique du Congo (UTC - 80%), du Centre universitaire de missiologie (CUM - 80%), du Centre africain de formation supérieure des éducateurs socieux (CAFES - 76%),  de l’Université catholique du Congo (UCC -  75%), et de l’Université protestante au Congo (UPC-  75%).

Dans le secteur public, l’école de santé publique de l’Université de Kinshasa (UNIKIN) prend la première place avec 79%, suivie de l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA/Kinshasa - 76,3%), de l’Institut du bâtiment et des travaux publics (IBTP / Ngaliema - 64%), de l’Institut supérieur pédagogique (ISP) de la Gombe (63%) et  de l’Institut supérieur des techniques médicales (ISTM/Kinshasa - 62%).

L’Université de Kinshasa vient loin derrière son Ecole de santé publique avec une cote de 60,81%, tandis que l’Académie des beaux arts de Kinshasa, cotée 56,50% et l’Institut facultaire des sciences de l’information et de la communication (IFASIC - 56%) tiennent la queue  des établissements viables de l’ESU avec  l’Institut supérieur des arts et métiers (53,50%). ACP/Mask

Home

© ayaas.net, 24 août 2007 - Site perso de jbmusumbi, o.m.i. - Merci de vos précieuses suggestions