Ayaas ancien logo  

Un mariage coutumier en Afrique

Kinshasa 14/08/2005 -
Salut de Kin ! Cela fait longtemps, n'est-ce pas? Eh oui, c'est l'été. J'ose croire que vous êtes également en vacances pour vivre et penser autrement. Mais que savez-vous du mariage coutumier en Afrique? Dans la famille africaine traditionnelle, le mariage est alliance non pas de deux personnes mais de deux lignages voire de deux clans.
Beros

Une de mes nièces vient de m'offrir l'opportunité de découvrir le rite du mariage coutumier chez les Ambun d'Idiofa où règne le matriarcat. En effet, la famille de ma sœur aînée a officiellement reçu le fiancé de leur fille et la belle-famille le samedi 6 août en présence de plusieurs invités. N'ayant pas assisté la veille au versement de la dot, ce geste symbolique d'alliance et de prospérité sans lequel il n'y a pas mariage, voici ce que j'ai pu retenir du rite matrimonial.

La cérémonie s'ouvre par l'entrée solennelle du fiancé dans la parcelle de ses beaux-parents transformée en salle de fête. Il marche sur des pagnes étendus par quelques femmes du clan de la fiancée tout en jetant de l'argent au sol en guise de remerciement.

Après la prière chrétienne dite par un membre de famille du mari, l'oncle maternel de la fiancée se lève, salue les convives et demande à la famille du garçon: "Pourquoi êtes-vous venus chez nous?" Le représentant répond en ces termes: "Nous venons demander la main de votre fille X parce qu'elle a séduit le cœur de notre enfant." L'oncle maternel réagit: "La fille dont vous parlez est effectivement notre enfant. Malheureusement, elle vient  de voyager à l'intérieur du pays. Pour la rappeler d'urgence, donnez-nous une somme de ... afin d'acheter son billet d'avion."
Procession..... Danseuses

La belle-famille se concerte et donne moins, puisqu'il faut négocier. L'oncle de la fille exige un montant suffisant avant de faire venir sa nièce. Celle-ci entre en procession au pas de danse sous les applaudissements des convives. Dès l'embrassement par son fiancé, tous se mettent assis pour suivre la déclaration de la fiancée. Son oncle lui dit de prouver que l'homme assis à ses côtés est effectivement son mari. La fille se lève, elle verse la boisson dans un verre qu'elle offre respectueusement à son père en disant: "Papa, j'ai trouvé un mari. Si tu l'acceptes de tout ton cœur, je te prie de prendre cette bière". Son père prononce des mots de bénédiction et vide le verre sous l'applaudissement des convives. Puis l'épouse donne à boire à son époux, et ce dernier à sa femme en signe d'alliance.

Le rite termine avec la signature de l'acte du mariage coutumier par les représentants de deux familles et leurs témoins. Ce document dûment signé ouvre la porte au mariage civil et religieux. Cela se fête! Les enfants y prennent activement part.