Logo AyaasBannière Ayaas>

 

Restructuration des Unités oblates en Afrique

 

=/ Mbote Mazenod 19.03.2010 /= Retour News


Motivation

Notre famille religieuse (OMI), à l’instar de tant d’autres, «est organisée à quatre niveaux: local, provincial, régional et général» (Constitution 75). Concrètement, «Il appartient au Supérieur général en conseil d’ériger une Province, d’en modifier les limites, de la supprimer ou d’unir des Provinces existantes. Le SupérieurPaolo & Chicho général ne prendra de telles mesures qu’après avoir consulté les parties intéressées» (C 98). Parmi les critères de viabilité d’une Province mentionnons, entre autres, un niveau satisfaisant d’autosuffisance en ce qui regarde le personnel et la mise en place de programmes adéquats pour les vocations et la formation; la stabilité financière à long terme et la capacité d’organisation et de cohésion interne (cf. C97, R97a).

La diminution des effectifs (total de 7000 membres il y a quelques années à 4138 en janvier 2010) et des finances dans la Congrégation pousse celle-ci à revoir ses structures pour plus d’efficacité missionnaire. Le déménagement se fait un peu partout dans la famille mazenodienne. En ce qui concerne la région oblate d’Afrique-Madagascar, il a été suggéré à quelques Unités de la sous-région anglophone de se mettre ensemble pour former deux nouvelles Provinces. La première sera composée de Natal (y compris la mission de Zimbabwe) et de Northern Province SA; et la seconde de Central Province SA, de Lesotho (y compris la mission de Botswana) et de Namibie. Ne serait-il pas plus agréable de joindre les trois Provinces sud-africaines pour en faire une seule? Les essais antérieurs n’ont pas abouti.

Consultation

Afin d’approfondir le dialogue amorcé il y a plus de deux années sur le processus de restructuration, dans cette partie du monde, me voici une fois de plus au Lesotho, ce royaume des montagnes enclavé dans le territoire de la République sud-africaine. Je suis en compagnie, cette fois-ci, de Paolo Archiati et Chicho Rois, respectivement Assistant général et Conseiller général pour l’Europe. Nous venons pour rencontrer particulièrement les leaders des Unités qui pourront former la seconde Province, à savoir le Lesotho, la Mazenod, LesothoNamibie et la Province centrale SA. Notre objectif est de les convaincre de s’engager dans le processus de restructuration malgré la peur de la nouveauté fortement ressentie. Le témoignage prophétique de la vie consacrée s’exprime aussi «par l'exploration de voies nouvelles pour mettre en pratique l'Évangile dans l'histoire, en vue du Royaume de Dieu» (Vita Consecrata 84). Il y a tant de voies dans le contexte qui est le nôtre. Le phénomène de restructuration qui dérange des habitudes en est une, plus adéquate à cette phase de notre histoire. L’union fait la force, dit-on.

Parmi les craintes exprimées antérieurement, soulignons la peur d’être absorbé ou dominé par l’Unité stable financièrement, le travail dans une culture différente que la sienne propre, l’apprentissage de nouvelles langues locales, l’étendue plus vaste de la Province, la disparition de l’actuelle maison provinciale, etc. Et parmi les avantages,  le renforcement du personnel pour les maisons de formation et pour la mission, la diversité culturelle et l’internationalité. Les modèles de structuration que nous avons déjà dans la Congrégation nous en diraient davantage. En effet, sur demande de l’Administration générale ou par leur propre intuition, plusieurs Unités se sont mises ensemble pour former de plus grandes Provinces surtout en Europe et en Amérique du nord. Cela n’a été possible qu’au prix de tant de sacrifices ou renoncements.

Notre souhait

Que sortira-t-il de notre rencontre à ‘Mazenod Conference Centre’, du 22 au 23 mars? Chose évidente, les quinze participants se pencheront sur l’opportunité du projet de restructuration en emboîtant le pas au 35e Chapitre général (septembre-octobre 2010). Cette "plus haute autorité" (Chapitre) prône actuellement la conversion et tient à changer les structures gouvernementales de la Congrégation. Ayaas vous tiendra au courant de la suite de nos discussions. En attendant, bonne préparation d’entrée en Semaine sainte!

(ayaas)

Etole
Ball© ayaas.net, 24 août 2007 - Site personnel de jbmusumbi, o.m.i. Merci de votre précieuse collaboration