Logo AyaasBannière Ayaas

=/ Mbote RM 26.06.2010 /= Retour News 

Quand la douleur d'épaule éveille la compassion

Salut de Rome où je me trouve depuis le retour de Lusaka en Zambie où s’est tenue la Conférence régionale d’Afrique-Madagascar en vue du prochain Chapitre général des OMI! L’effectif de la maison générale diminue de plus en plus. Ce sont les vacances au rythme de la coupe du monde de football en Afrique du Sud. J’essaie de m’en réjouir malgré la mauvaise prestation des équipes africaines.

Un petit saut ce week-end vers Bologne, précisément à Faenza (Ravenna), au nord d’Italie, pour me relaxer un peu et détendre mon esprit. Ce mois de juin ne s’est pas montré clément envers moi. Je me suis réveillé un bon matin avec douleurs de l’épaule droite, sans avoir rien forcé! J’ai passé quelques nuits blanches tout en imaginant la souffrance de grands malades, des personnes hospitalisées. «Tu es mieux que les malades que je viens de voir à la polyclinique Gemelli», m’a récemment confié un confrère. Peut-être m’exhortait-il à m’ouvrir davantage au sens de la croix. Dieu merci, ma situation s’améliore progressivement. Merci aussi de ta prière et de ta compassion.

De mes recherches sur le net je retiens cette mise en garde: «Attention!! De nombreuses douleurs touchant cette articulation sont des irradiations de nerfs irrités aux vertèbres cervicales. Elles sont particulièrement piégeantes, même pour les médecins. Vous devez y penser si les médicaments habituellement utilisés sur l'épaule (anti-inflammatoires) ne vous font rien, ou si les douleurs sont très diffuses vers l'aisselle, la main, le cou, l'omoplate, ou encore si votre épaule est plutôt libre de ses mouvements, ce qui explique mal la forte intensité douloureuse permanente que vous ressentez» (rhumatopratique.com).

Richard et EdouardLe samedi 12 juin 2010 à 17h00, j’ai eu le plaisir de participer à l’Eucharistie suivie d’un barbecue chez nos voisins de via Aurelia, les Missionnaires d’Afrique (pères blancs). Cet événement qui a rassemblé plusieurs invités marquait la fin de leur Chapitre général. Il y a eu passation de service entre le Conseil Général sortant et le nouveau Conseil Général élu au cours du Chapitre. Pour la plupart des convives, c’était surtout l’occasion de faire la connaissance du nouveau Supérieur Général, le Père  Richard Baawobr (Ghana), et des Assistants Généraux.

Un autre Supérieur général africain, le père scheutiste Édouard Nsimba (RD Congo), était au rendez-vous. Mais comment ces Africains, premiers Supérieurs généraux de leurs familles religieuses, se saluent-ils lorsqu’ils se rencontrent? Je ne retiens que leur beau sourire africain. Conscients du défi à relever et confiants en l’avenir, ils sont joyeux.

Bonnes vacances à chacun et chacune, et à plus sur ayaas.net!

(ayaas)

Etole
Ball© ayaas.net, 24 août 2007 - Site personnel de jbmusumbi, o.m.i. Merci de votre précieuse collaboration