Ayaas ancien logo  

mbote bonjour hi hola ciao

Archives

Rome 25.12.2008 - Très Joyeux Noël de Rome!

Chapelle Maison générale OMI«Voilà le signe qui vous est donné: vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire!» Le «Messie», le «Seigneur», le «Sauveur», «couché dans une mangeoire», «car il n’y avait pas de place dans la salle commune pour sa mère qui devait enfanter.»

Le message est simple pour tous. ‘Dieu a clairement choisi son camp, précise Joseph-Marie. Entre les grands de ce monde qui déploient insolemment leur luxe et exercent orgueilleusement leur pouvoir, et les petits qui sont privés de l’hospitalité élémentaire et sont obligés de chercher un abri au milieu des animaux, il n’hésite pas. Dans sa libertéCrèche de la Place saint Pierre souveraine, le Sauveur du monde a voulu naître d’une jeune fille de modeste condition, donnée en mariage à un artisan d’une bourgade inconnue de Galilée appelée Nazareth. C’est dans ce foyer apparemment quelconque, que «la grâce de Dieu s’est manifestée pour le salut de tous les hommes.»’

De Rome où je suis rendu ce 24 décembre, comme prévu, nous avons vu sa lumière! Eugène King (messe de minuit) et Chicho Rois (messe du jour) nous ont chaleureusement introduits dans le mystère de l'incarnation en Crèche de la Place saint Pierremettant en évidence la place de l'Emmanuel dans nos vies et dans le contexte actuel de notre monde secoué par une grande crise financière. La vraie sécurité vient de notre foi en Celui qui vient sauver l'humanité. Certes, «le ciel et la terre se sont donnés rendez-vous. Les cieux se déchirent et la gloire du Seigneur illumine la nuit de Palestine.»

Ayaas te souhaite un très Joyeux Noël, différent de l’année dernière, plein de cadeaux venant de l’amitié… Sans oublier nos frères Place saint Pierreet sœurs en situation difficile. Benoît XVI ne les a pas oubliés à l'occasion de la traditionnelle bénédiction "Urbi et Orbi" ("A la ville et au monde"). Il a appelé, ce jeudi 25 décembre, à la paix en Terre Sainte, ainsi que dans les pays d'Afrique notamment le Zimbabwe et la rdCongo, frappés par "l'absence de stabilité."

Une promenade à la place saint Pierre, cet après-midi, m’a fait découvrir la plus grande crèche du monde envahi par des touristes venant des quatre coins du monde. Ici se réalise quotidiennement le miracle de l’universalité et de l'internationalité de l'Eglise romaine. A bientôt sur le net!

Kin 22.12.2008 - Enfin un nouveau passeport cd

Ouf! Voilà une bonne chose de faite! Enfin j’ai obtenu le fameux nouveau passeport du Congo démocratique, ce vendredi 19 décembre. L’attente aura duré 10 mois! Merci de vos prières et encouragements. Que Dieu en soit loué! Même si cela ne représente rien, ayaasc’est un beau cadeau de Noël pour moi. D’aucuns aimeraient-ils en savoir plus? Je vous fais grâce de mes déboires et vous raconte ma propre expérience. Tous ne suivent pas la même procédure.

Février–novembre: vaine attente, les anciens dossiers (demandes de passeports) ayant été déconsidérés pour des raisons que j’ignore. J’ai dû constituer un nouveau dossier à partir du 3 décembre. Voici les éléments constitutifs: (normalement) achat d’un formulaire de demande au ministère des Affaires étrangères (10 USD), 2 petites photos, identification et empreintes digitales (0 USD) à l’ANR (Agence nationale de renseignements), attestation du payement à la Banque (50 USD). Contournant certaines étapes, j’ai introduit mon dossier le 11 décembre à la direction de la chancellerie. Bref, sans compter les dépenses occasionnées par des personnes qui ‘suivent’ le dossier, on peut obtenir ce nouveau passeport à 60 USD. Mais quand ces démarches ne sont pas faites par le demandeur lui-même, on exige facilement 200 ou 400 USD.

Dès ce 23 décembre je repars pour Rome, le temps de vivre la joie de l’Emmanuel, avant de me remettre sur l’avion pour la grande île de Madagascar, le 1er janvier. Puis-je encore compter sur vos prières.

JOYEUX NOEL! BONANA!

Kin 26.11.2008 - Quand la patience frise l'impatience

Le temps passe vite, je m’en rends compte. Bientôt le premier dimanche de l’Avent qui annonce la venue du temps des fêtes. J’en profite pour te souhaiter une très belle entrée dans cette nouvelle période liturgique qu’est la préparation à Noël! En passant par les vitrines des magasins, n’oublie surtout pas l’ornement de ton cœur pour mieux accueillir ‘Celui qui vient’. Te souhaite également une bonne neuvaine de l’Immaculée conception, du 30 novembre au 8 décembre!
Que dire de la vie à Kinshasa où je suis rendu depuis le 11 novembre? D’abord, un accueil chaleureux par des pluies abondantes qui ne font qu’augmenter la souffrance de la population kinoise (habitants de Kinshasa ou Kin) en détruisant davantage les routes, en inondant plusieurs habitations et en creusant des érosions terrifiantes. Puis, chose frappante, les kinois et les kinoises gardent le sourire malgré les retombées économiques de la guerre qui sévit à l’est du pays. Les gens souffrent sérieusement (pas de salaire consistant, pas de soins médicaux appropriés, pas de réponse positive aux grévistes de l’enseignement, coupures intempestives d’électricité, etc.).
Av. Kabambare, Camp Onatra, Kinshasa
Cette crise se fait sentir même dans des communautés religieuses qui, généralement, sont bien organisées. Le manque d’argent, voilà la principale cause d’une certaine déstabilisation de plusieurs familles religieuses implantées à Kinshasa. Conséquence immédiate: indifférence, relativisme, individualisme ou 'la tendance à privilégier la valeur et les droits de l'individu contre les valeurs et les droits des groupes sociaux.'
Tout porterait à croire que seul le courage d’adopter de nouvelles stratégies plus réalistes épargnera les maisons de formation du virus de l’affaiblissement qui les guette. Comme si cela ne suffisait pas, il faut faire face aux effets négatifs de la crise financière mondiale dont beaucoup sont victimes.
En ce qui me concerne, «patienter» est le verbe que j’entends le plus souvent depuis mon arrivée à Kinshasa, chaque fois que je me renseigne sur la mise en circulation du passeport semi-biométrique dont on parle en rd Congo. J’attends ce fameux document depuis février 2008. Bien que les nouvelles soient rassurantes, le refrain est toujours le même: «les passeports sont là, il n’y a qu’une seule machine pour insérer des données suivant l’ordre du dépôt des dossiers, il faut patienter.» Un confrère m’a rassuré qu’on est en train de servir ceux qui ont introduit leur demande en octobre-novembre 2007.

Dans cette longue attente qui me fait revivre l’impatience du dernier renouvellement de mon permis de séjour italien, je me laisse aussi instruire. «Tu es un chrétien, il faut patienter», m’a rétorqué un agent auprès de qui j’exprimais ma préoccupation il y a quelques jours. S’il savait combien mes activités en souffrent! Peut-être voulait-il m’inviter à prendre une conscience de plus en plus profonde de la patience de Dieu.

Av. Kabambare, Kinshasa
Mais la patience divine n’est jamais faiblesse: elle est appel à la conversion, car ‘Dieu est tendresse et pitié, lent à la colère, riche en grâce’. En effet, pour vivre en accord avec sa vocation, le chrétien doit supporter les autres «avec charité, en toute humilité, douceur et patience» (Ep 4, 2). Bref, la patience est une vertu fondamentale. «Elle garantit notre équilibre. Elle protège toutes les autres vertus contre les désordres que provoque l'impatience. A cause de ce qu'elle suppose de ténacité et d'effort volontaire, la patience doit s'accompagner de la douceur pour ne pas exposer notre cœur à la sécheresse», précise BRUGUES J.-Louis.

Rome 9.11.2008 - A la recherche du fameux passeport biométrique

Désolé de ne pas remplir mes engagements, je suis obligé de me rendre à Kinshasa dès ce mardi 11 novembre, dans l’espoir d’arracher un passeport biométrique, le fameux document dont la mise en circulation traîne à venir. Dieu seul sait quand pourront aboutir mes démarches. Beaucoup d'interrogations se bousculent en moi.

Qui a dit que le Congo de Kabila ne souffre que de la guerre qui sévit encore à l’Est de son étendue? Il y a aussi le manque de passeports depuis plus d’une année! Nous attendions des institutions légalement établies, elles sont là depuis les dernières élections dites démocratiques. Mais les citoyens ne peuvent pas voyager librement faute de passeports. Inconcevable! Voilà qui pousse à bousculer l’image du leadership africain. Merci de bien vouloir nous laisser votre avis sur ayaas’ blog. L'Afrique a-t-elle quelque chose à offrir au monde? A bientôt sur le net.

Merci Google image

Rome 1er.11.2008 - Retour d'un séjour d'animation au Cameroun

Nord Cameroun
Bonne fête de la Toussaint! Et merci de vos nombreux signes de vie sur le net malgré notre silence apparent durant les trois dernières semaines d'octobre. Le manque de mises à jour sur cette page a inquiété plus d’une personne. Eh oui, nos visiteurs sont très exigeants tout en sachant que l’accès à Internet demeure encore un luxe pour plusieurs coins du monde. Merci aussi de vos prières pour le repos de l’âme de Pierre, l’époux de notre amie Denyse Mostert qui nous propose mensuellement une réflexion sur une méditation missionnaire. Qu’elle retrouve ici l’expression de notre profonde compassion et gratitude.
Foyer de Charité ste Thérèse, N'Gaoundéré
Je reviens du Cameroun (voir photos) où j’ai animé deux sessions sur le leadership pour les confrères supérieurs locaux et pour les membres de l’administration provinciale, précisément au Foyer de Charité, à N’Gaoundéré, du 14 au 20 octobre. Ce rendez-vous a failli ne pas avoir lieu à cause de mon problème de passeport qui n'est pas encore résolu. Dieu aidant, j’ai pu me faire comprendre auprès du consulat camerounais à Rome. Qu’il en soit loué! «Bousculer notre image religieuse pour un leadership efficace» est le thème que j’ai développé dans la perspective du prochain Chapitre général (2010) qui nous invite à une profonde conversion personnelle et communautaire.
Fleurs du Foyer de Charité
Pendant la première session, nous avons réfléchi sur trois points essentiels. Le premier, ‘Vers une nouvelle prise de conscience’, était une invitation à redynamiser notre vie chrétienne en insistant sur la manière d’acquérir une mentalité de foi dans le contexte du monde actuel, de prendre conscience des exigences de son baptême et d’intégrer foi chrétienne et vie quotidienne tout en rappelant les attitudes évangéliques de l’autorité selon le Décret Perfectae Caritatis de Vatican II.
Le deuxième point, ‘Quelques préalables du leadership efficace’, nous a permis de nous pencher sur la volonté de diriger, la clarté et la capacité d’apprendre. Le dernier point enfin, ‘Education aux vertus humaines’, a rappelé quelques vertus complémentaires qui aident à exercer harmonieusement le service de l’autorité, en l’occurrence, la réflexion et l’ordre, la patience et la prudence, la discrétion et le sourire, etc. Sommes-nous réellement conscients de notre rôle et de notre mission dans l’Eglise?

Avec le conseil provincial, tout en approfondissant les qualités du bon leader chrétien, nous avons aidé à élaborer une vision missionnaire de la province en précisant ses priorités et les objectifs à atteindre, le rationnel et les stratégies en harmonie avec le projet Immense Espérance, qui guide l’action de toute notre Congrégation depuis quelques années. Ainsi sommes-nous arrivés à quelque chose de concret, un plan d’action conformément aux orientations de nos Constitutions et Règles.

Participants première session

Fr Michael Uwaezuoke

A la fin de ces deux sessions, je suis allé plus au nord en compagnie du Provincial pour visiter les confrères de Garoua et Maroua sous un soleil de plomb. Un événement important à signaler ce dimanche 26 octobre: la cérémonie d’envoi en mission du premier jeune de cette province du Cameroun hors de ses frontières. Il s’agit du père nigérian Michael Uwaezuoke qui, désormais, appartient à la province de Namibie.

Peut-être les nombreux chrétiens de la paroisse st Pierre de Garoua qui ont participé à la messe de 7h30 ont-ils mieux compris le sens de la vocation missionnaire et le motif de joie des Oblats de cette Unité qui s’étend sur trois pays, à savoir le Cameroun, le Nigeria et le Tchad.

Enfin, nous avons eu également le plaisir de nous entretenir avec les jeunes en formation: les novices à N’Gaoundéré et les scolastiques à Yaoundé. La causerie portait essentiellement sur la préparation au prochain Chapitre général. Le scolasticat consolidé ‘Yves Plumey’ compte 56 membres dont 5 formateurs. Les jeunes proviennent de la province du Cameroun (17), du Congo (23), du Lesotho (2) et de la délégation de Zambie (5) plus non-oblats (3).
Novices omi, N'Gaoundéré
Une grande communauté internationale aux défis multiples. Bonne expérience jusqu’à présent mais certains jeunes s’interrogent sur la pertinence de maisons de formation consolidée là où il y a plusieurs vocations et sur la formation des formateurs.
Merci à tous ceux et toutes celles que j’ai pu rencontrer pendant ce séjour. Je pense particulièrement à la communauté des sœurs de la sainte famille de Bordeaux, Yaoundé. A bientôt sur le Net.
Paroisse st Pierre, Garoua

Rome 4.10.2008 - Quand s’évapore l’impression de tourner en rond

Ouf! Notre session plénière à pris fin ce vendredi 3 octobre, comme prévu. La plupart d’entre nous peuvent avoir le temps de souffler un peu avant de reprendre le bâton de pèlerins. Le temps de côtoyer quelques-uns de la délégation d’évêques qui viennent du monde entier pour se réunir à Rome, à l'occasion de la XIIe Assemblée générale ordinaire du synode des évêques, du 5 au 26 octobre. «La Parole de Dieu dans la vie et dans la mission de l'Église» est le thème de ce temps de travail. «J'espère que cela aidera à mieux évaluer l'importance de la Parole dans la vie de chaque chrétien et de chaque communauté, chrétienne mais aussi civile, à redécouvrir le dynamisme missionnaire qui est inhérent dans la Parole de Dieu aussi», a déclaré le pape Benoît XVI. Notre Supérieur général, Wilhelm Steckling, a été invité à participer à ce synode.
Que dire de la dernière semaine de notre session? Nous avons, entre autres, examiné le rapport du comité de finances, dans le contexte de la crise financière mondiale qui secoue gravement le marché international. Pour rappel: «Le 15 septembre 2008 restera une journée noire dans l'histoire de la finance américaine. La quatrième banque d'investissement de Wall Street, Lehman Brothers, s'est mise en faillite, tandis que Merrill Lynch a été reprise par Bank of America pour 50 milliards de dollars. En quelques jours, les annonces préoccupantes s'accumulent du côté des banques et des assurances, créant une spirale de défiance sur les Bourses (...
Nous avons aussi continué le discernement approfondi sur ‘la vente possible de la Maison générale et la relocalisation du personnel et des services qui s’y trouvent’ sans parvenir à une décision finale! Pas si facile. Cependant, l’impression de tourner en rond depuis trois ans semble s’évaporer grâce à la résolution de poursuivre encore des investigations pendant six mois. Ce temps raisonnable permettrait aux deux demandeurs sélectionnés, ceux qui semblent répondre le mieux à nos critères, de nous fournir une ‘alternative’ satisfaisante, c’est-à-dire un terrain à bâtir une nouvelle maison à Rome.
Photo Google - Bourg
Il s’ensuit que la décision finale prévue pour la session d’avril 2009 ne sera prise qu’après avoir consulté (seconde fois) tous les supérieurs provinciaux, conformément à la recommandation du Chapitre général de 2004. «Que les Provinciaux (et d’autres personnes si on le juge nécessaire) soient consultés avant de prendre une décision finale» (Témoins de l’espérance).
Une autre chose clarifiée pendant la session est la manière de concevoir nos agendas individuels et de planifier nos activités prochaines. A la lumière de nouveaux critères établis, il est plus souhaitable de réduire le volume voyages et d’être plus présent à Rome qu’ailleurs tout en donnant priorité à l’animation en faveur du Chapitre général qui approche. Nous sommes tous invités à ‘une conversion profonde, personnelle et communautaire’. Est-ce facile de comprendre ce thème?
Jusqu'à présent, rien de neuf concernant mon passeport et je ne m’attends pas tout de suite à un miracle du côté de Kinshasa qui se préoccupe maintenant de la reprise des hostilités à l’Est du pays. Qui le délivrera de la gueule du loup? Malheureusement, cela a pour conséquence l’annulation des activités de ce mois! Mais "ne soyez inquiets de rien", nous dit la parole de ce dimanche (Ph 4, 6). A bientôt sur le Net!

Home

© ayaas.net, 24 août 2007 - Site perso de jbmusumbi, o.m.i. - Merci de vos précieuses suggestions