Allocution d'installation
Père Joseph Ntumba, OMI
Supérieur provincial de la RD Congo

Par
Joseph Salvador NTUMBA MABOYI, OMI,
Supérieur provincial

« Le Supérieur général, le père Louis Lougen, avec le consentement de son conseil, a nommé provincial de la Province du Congo, le révérend père Joseph NTUMBA Maboyi, pour un deuxième terme de trois ans. » (oblatcongo.org).
Avec l’autorisation du nouveau supérieur provincial, nous partageons sur cette page personnelle son allocution d'installation, prononcée au Scolasticat Saint Eugène de Mazenod de Kintambo (Kinshasa), le samedi 31 octobre 2020.
Nous voudrons, conformément à nos objectifs, permettre aux lecteurs d'Ayaas d'y approfondir certains aspects essentiels de la vie consacrée dans l'aujourd'hui de l'Afrique.

  1. Remerciements
  2. « Allez au large » : encouragements

Messe installation Ntumba

1. Remerciements

Excellence Mgr Jean-Crispin KIMBENI, Evêque auxiliaire de Kinshasa,
président de cette célébration eucharistique,
Excellence Mgr Ettore BALESTRERO, Nonce Apostolique en RD Congo,
Excellence Mgr Louis MBWOL MPASI, Evêque émérite d’Idiofa,
Révérends Pères, révérends Abbés,
Révérendes Sœurs,
Chers Confrères Oblats,
Chers Frères et Sœurs en Christ,

En ce moment particulier, plein de sens et de signification, je prends la parole pour saluer la présence de tous et de chacun de vous. Je dis merci à Joseph Ntumbavous tous d’être venus si nombreux pour participer à cette célébration eucharistique, au cours de laquelle une nouvelle administration provinciale des Oblats de Marie Immaculée de la Province du Congo vient d’être installée. Votre présence nous encourage et nous stimule dans ce service des frères.

Avant toute chose, je rends grâce à Dieu pour tous les bienfaits, et particulièrement pour le don de la vie en cette période difficile, marquée par la crise sanitaire de la pandémie à coronavirus. Nous retrouver en ce moment crucial pour cette circonstance est une grâce particulière que Dieu nous accorde. Lui dire merci à cette même occasion est un acte de foi et de reconnaissance pour tout ce qu’il continue de réaliser en notre faveur. Tout en lui rendant grâce, confions-lui aussi le monde en détresse et demandons-lui de nous protéger et de nous donner une vie saine et digne.

Excellences Messeigneurs les Evêques,
- Chers confrères,
- Chers Frères et Sœurs en Christ,

Il convient aussi d’exprimer notre profonde gratitude au Révérend Père général des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, le Père Louis Lougen, et à tout son Conseil pour la confiance qu’ils ne cessent de nous manifester et pour leur sens de collaboration. Qu’ils trouvent ici nos sentiments de sincère loyauté et de fraternité renouvelée. Leurs encouragements à des moments difficiles sont un témoignage fort du sens de la Congrégation, de la solidarité et de la communion fraternelle.

J’exprime également ma gratitude à tous les Oblats, membres de la Province du Congo et de la Mission d’Angola. Chers Confrères, à chacun et à vous tous, je dis merci. Depuis septembre 2017, vous me témoignez votre confiance et vous m’avez voulu comme animateur à la tête de la Province. J’ai librement accepté ce service et je l’assume dans un esprit de foi, d’humilité, de sacrifice et d’abnégation. Le deuxième terme que vous me confiez encore aujourd’hui, je l’accepte dans ce même esprit et je reste ouvert à tous. Avec le même élan et la même passion pour la Congrégation et la Province, je ferai de mon mieux pour rendre notre Province un lieu propice de vie, de communion et de partage. Pour continuer à exercer avec efficacité cette responsabilité je vous renouvelle ma disponibilité à être à votre service, et j’attends de vous tous une franche et sincère collaboration, une implication désintéressée dans la gestion de la Province à tous les niveaux et une participation active au discernement en vue des bonnes décisions pour le bien de tous. La confiance que vous me faites est un gage solide qui garantit la légitimité de mes responsabilités et de mon action auprès de vous. Malgré ma personne, mes humeurs et mes limites, vous continuez à me faire confiance.

La foi en Jésus Christ et votre conscience des personnes consacrées constituent l’unique critère essentiel qui a éclairé votre discernement et motivé votre choix. Cela est un témoignage que nous donnons à l’Eglise du Congo et au peuple congolais dans son ensemble. Cela montre aussi que le caractère interculturel et international de notre famille religieuse n’est pas un slogan vide de sens, mais une réalité qui se construit de jour au jour dans la diversité de nos cultures et de nos lieux de provenance.

Communauté du scolasticat OMI

A tous mes collaborateurs directs : les membres du Conseil provincial sortant, à tous les services de l’administration provinciale, notamment, le secrétariat provincial, la trésorerie provinciale, le Bureau provincial de développement, le comité des finances, les coordonnateurs de nos trois Districts(Kinshasa, Idiofa – Kikwit, Isangi – Lolo) et les supérieurs des communautés locales, je dis grandement merci pour votre collaboration et votre réelle implication dans l’administration de la Province. Grâce votre créativité et à tous vos services, nous avons pu réaliser ensemble la mission qui nous avait été confiée. Votre sens de collaboration et de dévouement ont prouvé qu’ensemble, nous pouvons faire beaucoup de chose. Grâce à vous tous, l’unité de la Province a été sauvegardée. La vie et la mission des Oblats de la Province continuent son bon chemin. Elles se réalisent dans un esprit fraternel, d’apaisement et dans la recherche continue du consensus pour le bien de tous. Votre soutien et votre appui ont été manifestes dans la gestion et l’animation de la Province.

Retour en Haut

2. « Allez au large » : encouragements

Chers Confrères Oblats, au début de mon premier mandat, en mars 2018, nous nous sommes réunis à Ifwanzondo, en Assemblée provinciale. A l’issue de celle-ci, notre vision commune a été exprimée en ces termes : « Nous voulons demeurer une grande province oblate unie au cœur de l’Afrique et de la congrégation pour être un motif d’espérance pour les pauvres. »

Cette vision a été écrite sur des affiches faciles à lire qui ont été remises à toutes les communautés de la Province oblate du Congo et de la Mission d’Angola. En plus de la vision, de la mission et des valeurs oblates traditionnelles, ces affiches portent aussi quelques priorités retenues pour notre premier triennat. Il s’agit de : « l’animation régulière des communautés, la planification et l’évaluation de notre action communautaire et le renouvellement du leadership de l’Institut Saint Eugène De Mazenod ». Depuis lors, notre leadership s’est mis au service de la Province dans l’esprit de ce cahier de charge. La prochaine Assemblée provinciale que nous projetons au début de l’année 2021 constituera un cadre réel d’animation, d’évaluation des acquis et des défis de l’exercice de notre leadership parmi vous.

Ce deuxième triennat que nous commençons aujourd’hui s’inscrit dans cette même logique et veut la continuité de ce qui a été amorcé. Dans ce sens, nous voulons l’implication de tous et nous nous encourageons mutuellement pour bâtir la Province, la charité fraternelle, la collaboration, la concorde et la paix. La réalisation de cette vision commune ne peut avoir lieu que quand elle se construit sur les valeurs de la vie religieuse oblate, le dévouement de tous et l’engagement de chacun dans la vie communautaire et missionnaire selon le charisme de notre Institut. Laissons-nous guider par l’Esprit Saint et discernons bien notre mission dans l’Eglise d’aujourd’hui. Poursuivons ces objectifs avec détermination et réalisons-nous comme des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée, c’est-à-dire des religieux et des missionnaires selon le cœur du Christ et l’esprit de notre Congrégation, des gens qui réalisent leur mission en tant que religieux. Les Eglises du Congo et d’Angola ont besoin de nous et de la présence de notre charisme. Seule la fidélité à nos Constitutions et Règles et aux valeurs de la vie religieuse fera de nous des « spécialistes des missions difficiles », des vertébrés, capables de distiller la joie de l’Evangile et la lumière du Christ dans un monde angoissé, profondément ancré dans la recherche du gain personnel et dans l’exaltation des libertés individualistes.

La vie religieuse oblate qui nous attire et dans laquelle nous nous sommes engagés à la suite du Christ nous présente toujours un modèle radical de vie. Opter pour cela est un engagement radical et un don total de notre vie et de notre personne. Ayons toujours à l’esprit cette conscience et vivons avec lucidité et cohérence nos engagements religieux. Ne cédons pas aux tentations d’une vie individualiste facile. La communauté religieuse oblate reste et demeure l’unique lieu essentiel de notre réalisation personnelle et communautaire. Ne tombons pas sous le charme des idoles modernes qui nous fascinent et qui nous présentent un autre type de vie, voire un autre style de la vie religieuse. Pour parler comme le prophète Jérémie : « …ne nous trompons pas, ces dieux modernes ne sont que des épouvantails …» (cf. Jr 10, 1 – 5).

Chers Confrères Oblats,

Comme vous le savez, le 03 décembre prochain, nous célébrerons avec joie le jubilé d’argent de la canonisation de notre Père Fondateur, le saint Evêque de Marseille, Mgr Charles Eugène de Mazenod et le saint patron de notre Scolasticat. La canonisation du Fondateur, le 03 décembre 1995 par le Pape Jean Paul II avait suscité chez les Oblats beaucoup de joie et un esprit d’attachement au Fondateur et à la Congrégation. Elle avait été aussi perçue par tous comme une confirmation des vertus personnelles et de la sainteté du Fondateur des Oblats. En outre, elle avait été accueillie comme un signe de renouveau et de conversion pour la vie religieuse oblate. Aujourd’hui encore nous nous disposons à célébrer cet événement dans un esprit de renouveau personnel et communautaire. Il appartient aux supérieurs locaux, de qui dépend en grande partie le renouveau de la vie religieuse oblate d’animer leurs frères Oblats et de mobiliser les énergies pour un réel changement. Là où les supérieurs locaux ne sont pas actifs, là où leur rôle n’est pas compris ou accepté ou exercé, la vie et la mission des Oblats et de la Congrégation tout entière en souffrent.

Au seuil de ce nouveau mandat, je vous exhorte tous à vous rapproprier les valeurs de la vie religieuse oblate, à aimer davantage le Fondateur et à vivre selon l’héritage spirituel qu’il nous a légué.

Je termine cette adresse en implorant sur nous tous l’assistance maternelle de notre Mère Immaculée, la Patronne de notre Congrégation. Qu’elle soutienne notre Institut dans ses efforts d’évangélisation et nous accompagne. « Docile à l’Esprit, elle s’est entièrement consacrée, comme humble servante à la personne et à l’œuvre du Sauveur » (C.10). Que nous continuions à contempler et à reconnaître en elle le modèle de notre consécration.

Je vous remercie.

Père Joseph NTUMBA, OMI,
Supérieur provincial,
Kinshasa Kintambo, le 31 octobre 2020

Retour en Haut