Ayaas ancien logo  

Introduction (suite)

    Quant aux Écrits du Fondateur, ils sont recueillis suivant l’ordre chronologique dans “Écrits de Mgr de Mazenod”, 32 volumes dactylographiés, conservés à Rome dans les Archives Générales des missionnaires OMI. Les AG renferment également les originaux des textes qui ne sont pas encore dactylographiés. Les lettres sont publiées en 13 volumes par le Père BEAUDOIN Y. dans la collection “Écrits Oblats[1]. Certaines autres lettres ont disparu, soit “dans les naufrages et surtout dans les incendies, en particulier celui de l’évêché de St-Boniface, le 14 décembre 1860[2], soit aux cours des années 1880-1881 et 1903-1905 quand la Congrégation fut forcée par le gouvernement français à quitter la France[3]. Ainsi, les sources de notre travail sont celles de toute recherche sur la spiritualité oblate, particulièrement les lettres adressées aux Oblats de France. (“Écrits Oblats”), les volumes de 6 à 12, soit un total de 1465 lettres du Fondateur[4]. Les anciennes CC RR et les actuelles NGF nous servent également de sources.

    Comme méthodologie du travail, nous avons abordé ces lettres avec respect parce qu’elles sont de la main d’un Bienheureux, avec amour parce qu’elles sont la sagesse d’un Père et avec objectivité parce que nous ne voudrions pas attribuer notre propre pensée au Fondateur. La grâce d’être francophone nous a aidé à mieux saisir les richesses incontournables de la pensée de celui qui est à l’origine de la vie dans laquelle s’accomplit notre propre vocation religieuse et sacerdotale. Pour y parvenir, nous avons dû les lire trois fois dans leur ensemble. La première lecture visait une idée générale de la manière dont Mgr de Mazenod réagit face à ceux que Dieu attire à lui. La seconde relevait les valeurs oblates à travers remarques et conseils à l’endroit des aspirants, novices et scolastiques, pères et frères; tandis que la dernière lecture établissait des liens entre les éléments les plus fréquents. Mais nos références, loin de suivre l’ordre chronologique de ces lettres, s’harmoniseront avec les divers sujets à traiter[5].



[1] Cf. CAMARDA M., La formazione dell’Oblato negli scritti del beato Eugenio de Mazenod, (“Quaderni di Vermicino”) 12, Frascati 1982, 5-6 ; LUBOWICKI K., Mystère et dynamisme de l’Amour dans la vie du Bienheureux Eugène de Mazenod. Un aspect du charisme du Fondateur des missionnaires oblats de Marie Immaculée, Rome 1990, 8-13.

[2] BEAUDOIN Y., Introduction, dans DE MAZENOD E., Lettres aux correspondants d’Amérique, (“Écrits Oblats”) 1, Rome 1977, XVI.

[3] Cf. COSENTINO G., Histoire de nos Règles. I, Ottawa 1955, 208.

[4] D’après BEAUDOIN Yvon, les AG ne conservent que la moitié des originaux de ces lettres. Quelques-unes de celles qui ont disparu n’existent qu’en fragments dans les Manuscrits YEN VEUX, un commentaire à la Règle retrouvé en 1928, dans les textes de RAMBERT T., Vie de Mgr Charles-Joseph-Eugène de Mazenod, 2 vol., Tours 1883 et REY A., Histoire de Mgr Charles-Joseph-Eugène de Mazenod. 2 vol., Rome, 1928.

[5] Voir Table des matières.