Ayaas ancien logo  

Chapitre troisième

  Les Filles de la Divine Providence

face à la pauvreté en Afrique

Le fondateur des F.D.P. voulait, redisons-le,  une congrégation de filles qui se seraient consacrées à Jésus et dont Jésus se servirait pour aimer passionnément les pauvres. Ce chapitre consistera à pré­senter quelques efforts fournis par les F.D.P. en terre d'Afrique, plus particu­lièrement en R.D.C., pour mettre en oeuvre leur charisme dans les perspectives du troisième millénaire.

Nous voudrions d'emblée observer l'homme africain dans sa pau­vreté sans prétention d'une analyse exhaustive. Certains éléments pourront nous permettre de mieux comprendre la situation actuelle de notre société africaine[1] ainsi que la place de la religieuse de la Divine Providence appelée à témoigner de l'Amour de Dieu.



[1] Quoi que les F.D.P. n'oeuvrent qu'en R.D.C, nous voulons parler de l'homme africain car sa situation est presque  pareille et qu'étant une congrégation missionnaire, les F.D.P. sont appelées à s'ouvrir ailleurs dans cette terre d'Afrique.