Ayaas ancien logo  

Chapitre deuxième

Signification théologique

du "COR AMATOR PAUPERUM"

 

L'ampleur et la  profondeur du" C.A.P." ne peuvent pas être per­çues en dehors de la parole de Dieu. Tout au long de sa vie terrestre, Jésus s'est montré le Messie des pauvres en  se faisant l'un parmi eux, en les aimant jusqu'à la passion et cela en toute liberté et gra­tuité, comme dirait GUTIERREZ G. : "non parce qu'ils seraient bons ou meil­leurs que d'autres, mais bien parce qu'ils sont pauvres (affligés et af­fa­més) et parce que cette situation est contraire à sa condition de défen­seur des pauvres..."[1]. Tout au long de ce chapitre nous allons essayer de réfléchir sur quelques  passages qui nous livrent le secret du coeur de Jésus. Cela nous permettra de saisir la profondeur du don reçu par l'Abbé HOMERY et transmis aux collaboratrices. Ainsi, nous aborde­rons ce chapitre en parcourant les éléments caracté­risant l'héritage spirituel de l'I.F.D.P, les formes de pauvreté de l'I.F.D.P. ainsi que les attitudes du Christ face aux pauvres.



[1] GUTIERREZ G., La force historique des pauvres, Paris, éd. du Cerf, 1986, p. 131.