Ayaas ancien logo  

Introduction générale

1. Problématique

L'annonce évangélique gravite autour du Christ, Fils de Dieu. Il a accompli la Rédemption par une voie de pauvreté. Ainsi, toute pau­vreté volontaire en vue du Royaume de Dieu devient participation au mystère rédempteur : “Vous connaissez la libéralité de notre Seigneur Jésus-Christ, qui pour vous s'est fait pauvre de riche qu'Il était, afin de vous enrichir par sa pauvreté"(2 Co 8,9). Par là, la pauvreté devient un signe pour ceux à qui la Rédemption s'adresse.

Cette réalité a inspiré l'I.F.D.P. qui a bien compris que l'annonce de l'Évangile aux pauvres requérait un partage de vie. Le numéro 19 de la Règle de vie l'exprime en ces termes :"Nous voulons être proches en priorité, des hommes qui ne connaissent pas Jésus-Christ et qui ma­tériel­lement sont souvent les plus démunis..."[1].

Depuis 1951, l'I.F.D.P. est installé en R.D.C., un pays dont la po­pulation est dite "pauvre". Comment, alors, pouvons-nous com­prendre la pauvreté prônée par l'Institut auprès de cette population congo­laise ? Pour y répondre, nous partirons du "COR AMATOR PAUPERUM"[2] comme principe et fondement d'un certain charisme qui veut enrichir la religieuse congolaise dans sa dignité pour la gloire de Dieu et le salut des âmes.

Ainsi, notre dissertation théologique nous conduira à mieux  comprendre le charisme de l'Instit­ut des Filles de la Divine Providence afin de le vivre selon les réalités propres  de la société congolaise. Cet effort sera notre modeste réponse à l'appel de sa Sainteté le Pape Jean-Paul II qui encourage les religieux "à étudier et à comprendre les cultures de leurs régions pour mieux discerner les valeurs authentiques qu'on peut accueillir et perfectionner à l'aide du charisme propre de l'Ins­ti­tut"[3].



[1] Régle de vie des Filles de Divine Providence (1ere partie), Presse Bretonne, Créhen, 1984, n. 19.

[2] Cela veut dire “coeur aimant les pauvres” ou “coeur qui a la passion des pauvres”.

[3] JEAN-PAUL II, Exhortation apostolique post-synodale “Vita Consecrata”, Médiaspaul, Kinshasa, 1996, n. 78.