Ayaas ancien logo  

La dynamique d'ayaas

Home

Une réponse aux signes des temps

Dans son message du 7 août 2001,  Simon Madeko, osb, à qui je dis merci et félicitation pour son ordination sacerdotale intervenue le 23 septembre à Kinshasa, exprime le souhait de voir naître un site de Spiritualité.

Félicitation

C'est en qualité d'ancien étudiant de l'ISEM (Institut saint Eugène de Mazenod), votre étudiant, que je vous écris ce petit mot, pour donner de mes nouvelles à la famille ISEM et, pour vous féliciter et vous encourager pour l'avance au large, "duc in altum", des omi du Congo à travers le site Internet icikintambo que vous êtes en train de monter.

Aux études à Rome

Je suis à Rome depuis septembre 2000 après 3 ans de théologie à l'ISEM. A la fin de ma troisième théologie, mes supérieurs avaient décidé de m'envoyer poursuivre ma formation théologique à Rome, près du Pontificio Atheneo Sant'Anselmo, l'Université de l'Ordre de saint Benoît dans la ville éternelle. En dépit de la pertinence de cette option pour ma croissance humaine et spirituelle, c'est presque la mort dans l'âme que j'ai quitté Kinshasa au début septembre, au moment où ceprojet devenait effectif et à quelques semaines seulement de la reprisedes activités académiques pour l'année 2000-2001 à l'ISEM (...)

Proposition concrète

Mon souhait le plus ardent est de voir se développer (sur votre site) la rubrique "Religieux africain de l'an 2000". Je suis convaincu que vos réflexions et vos méditations spirituelles vont contribuer largement à l'information et à la formation de plus d'un, dans un contexte où leur vie de foi est aux prises avec des idéologies diverses. Mon peuple périt faute de connaissances!

En disant cela, je désire voir cette rubrique jouer à votre manière, le rôle joué par les oeuvres de certaines figures du passé comme les pères du désert, saint Athanase le Grand, saint Grégoire le Grand, etc. En effet, dans un langage simple, pétri des Ecritures et avec un regard attentif sur les expériences de leurs quotidiens, elles ont accompagné leurs contemporains dans leur vie de foi face bien souvent à des idéologies ambiantes.

Dynamique

Ce faisant, concrètement, je vous propose ma contribution, qui consistera à vous stimuler au moyen des questions d'actualité sur notre expérience des religieux dans un "continent des tristes nouvelles" à mettre sur le toit, à la disposition des visiteurs de votre site, vos réflexions et méditations auxquelles le monde des religieux au Congo commence à se familiariser avec ce qui est devenu comme un "best seller", votre plaquette "Religieux africain de l'an 2000. Problèmes et urgences".

Mes salutations les meilleures à toute la famille isemienne et surtout mes vœux les plus ardents pour votre apostolat à travers icikintambo: "Duc in Altum!".

Dialogue inter-religieux