Ayaas ancien logo  

Dialogue interreligieux

L'apport du charisme monastique

Interview Pluralisme Doctrine Enjeu Orient Hospitalité Chance

L'apport du Charisme monastique

SM: Dans la pratique du dialogue interreligieux, vous êtes surtout engagé dans le dialogue interreligieux monastique. Quelle paraît être selon vous, l'apport spécifique du charisme monastique à cette cause ?

PdB: Le dialogue interreligieux monastique existe depuis 20-25 ans, à la demande du Secrétariat pour les non-chrétiens qui s'est rendu compte que la vie monastique pouvait jouer un rôle de pont entre les différentes religions, étant donné que c'est un style de vie qui leur est commun. Quand on se rencontre entre moines, on retrouve une certaine connivence entre des personnes qui ont adopté un même style de vie, qui dans le cas de la vocation monastique, constitue une expérience spirituelle assez spécifique.

Dans l'Eglise catholique, on s'est rendu compte que la collaboration des moines était indispensable pour que le dialogue qui commençait, se situe à plusieurs niveaux:

le dialogue de la vie quotidienne ou " dialogue des pieds et des mains", et des oeuvres, qui fait qu'on collabore entre chrétiens, musulmans, bouddhistes... On fait des choses ensemble pour la vie sociale;

le dialogue des lèvres et le dialogue de la tête: on échange sur des questions philosophiques et dogmatiques, évidemment très importantes;

le dialogue des cœurs qui est un dialogue de l'expérience spirituelle.
Ici, c'est une spécialité des moines. Ils ne sont pas tous de grands génies théologiques ou encore, comme les autres religieux, des spécialistes de telle ou telle oeuvre, mais, ce sont précisément des spécialistes de l'expérience spirituelle qui se trouve au cœur de toute religion. Donc, à ce titre, la collaboration des moines est indispensable pour que le dialogue avec les autres croyants se fasse à ce niveau du dialogue de l'expérience spirituelle.

Retour Sommaire
Retour en haut de la page

Cliquez ici pour la suite