Nous sommes le 12/12/2018 et il est 06h10 TU+2 - "L'Eglise attend de vous tous un puissant secours dans sa détresse" (Eugène de Mazenod, 1823)

Échos session conjointe Afrique-Madagascar
2007

Le rendez-vous de Carmelite Retreat Centre

(Joburg 26.09.2007) - Salutations depuis le Carmelite Retreat Centre où nous sommes hébergés depuis le dimanche 23 septembre pour la session conjointe, la rencontre du conseil général des Oblats avec les supérieurs majeurs de la région Afrique-Madagascar (AMR). Thème de la session: Les défis actuels de l'évangélisation en Afrique/Madagascar: La Jeunesse, les Vocations, le VIH/SIDA (Programme). A l'exception du délégué de la mission de Botswana et de celui de la délégation du Sahara occidental, tous les autres responsables sont au rendez-vous.

CRC

Deux réunions ont précédé cette session conjointe qui s'ouvre ce mercredi 26 septembre, comme prévu: la session plénière du conseil général, en préparation immédiate de ces assises, et la rencontre de la sous-région anglophone (IPC).

En cette première journée, nous écouterons deux experts. D'abord Albert Nolan, dominicain, sur la situation des jeunes en Afrique et la pastorale des vocations; puis Stuart Bate, Oblat (Natal), sur le VIH/SIDA. Le climat est très favorable à la concentration. Merci de vos prières.


L'image de la jeunesse africaine et le VIH/SIDA

(Joburg 26.09.2007) - Ce mercredi, Albert Nolan (ici à gauche, photo) nous a présenté l'image de la Nolan et Batejeunesse africaine d'aujourd'hui. Voici l'aspect qui a le plus retenu mon attention.

Influencés par la nouvelle technologie de communication (Internet, téléphonie mobile), les jeunes pensent tout connaître. Accédant facilement à l'information, ils ont tendance à oublier les relations humaines et à minimiser certains des adultes. Ils pensent que ces derniers n'ont plus rien à leur apprendre. Ils sont allergiques à la personne de l'autorité et s'opposent aux institutions traditionnelles. Comment les aider à accepter le message de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ?

Ceux qui vont frapper à la porte des communautés religieuses viennent de ce contexte-là. Il n'est pas évident de discerner les vraies motivations de leur démarche. Il y a trois solutions pour les aider à accueillir la personne de Jésus-Christ. Ce sont l'amour, la sagesse et le défi. Il faut savoir les aimer comme Dieu les aime; d'un amour inconditionnel, les aimer tels qu'ils sont. Puisqu'ils pensent tout savoir, il faut aussi les aider à faire la différence entre la connaissance et la sagesse. Les jeunes ont aussi besoin d'être défiés afin d'améliorer leur style de vie. La pastorale se tromperait gravement en voulant faire ce que veulent les jeunes sans les défier.

Chapelle CRCDans le cadre de la formation, il serait bon d'expliquer aux jeunes la manière responsable de faire usage des moyens de communication plutôt que de les empêcher d'utiliser ce qu'ils possèdent. On risquerait de former des personnes hypocrites.

Les communautés religieuses devraient impliquer les familles naturelles des candidats dans le discernement de leur vocation. Prendre le risque d'admettre quelqu'un dont la famille ne connaît rien de la vie consacrée serait un désastre.

Quant à Stuart Bate, il a présenté une approche théologico-pastorale du VIH/SIDA dans le contexte africain. D'une dimension sociale et religieuse, le regard face à la maladie dépend surtout du contexte culturel de chaque peuple. Le bon accueil de la personne malade peut être un début de guérison. Mais il faut rompre le silence, en parler ouvertement.

La journée a commencé par la messe d'ouverture présidée par le président de région, le père Macaire Manimba, provincial de la province du Congo. La mauvaise surprise, c'est le froid qui refait surface, basses températures.

Haut


On m'a dit d'être debout et je suis debout

(Joburg 27.09.2007) - "On m'a dit d'être debout et je suis debout". Ainsi s'est exprimé un Provincial, ce matin, avant de présenter le rapport de sa province à l'assemblée. En réalité, il obéissait au modérateur qui n'est autre que son successeur, c'est-à-dire le Provincial nommé de sa province. Peut-être le nouveau locataire voulait-il se rassurer que son prédécesseur lui obéira facilement. Aucun problème! Le service de Chicho et Boscol'autorité est une question de mandat dans la vie religieuse (anecdote).

Cette seconde journée de la session conjointe a été réservée à l'écoute des rapports de nos différentes Unités. Dans la patience nous avons eu droit à 12 rapports: Natal, Zimbabwe, Madagascar, Lesotho, Cameroun, Kenya, Northern Province SA, Congo, Central Province SA, Sénégal, Namibie et Zambie. Partout les efforts sont déployés pour la pastorale des jeunes et le recrutement des vocations. Les conditions d'admission varient d'une Unité à l'autre. Etonnant cependant le silence de tous les rapports sur le lien avec la famille du candidat oblat. N'aurait-elle rien à dire dans l'engagement de son fils? Pourtant certaines Unités la considèrent comme une condition d'admission!

Quant au VIH/SIDA, l'engagement est très timide dans la plupart de nos Unités. Certaines ont réellement un programme de lutte contre la pandémie, tandis que d'autres n'en parlent pas encore. Mais la réalité est la même: beaucoup d'orphelins, victimes du fléau qu'est le Sida. Mais il faut le démystifier. Dans quelques pays le SIDA n'est plus une condamnation à mort. Les malades peuvent bénéficier d'un traitement. Mais certaines questions demeurent sans réponse:

Haut


Voici le jour du salut, voici le temps d'agir

(Joburg 28.09.2007) - En cette dernière journée de la session conjointe, la parole a été laissée aux membres de l'administration générale. «L'hospitalité proverbiale des Africains est devenue une réalité expérimentée par chacun d'entre nous». Tels sont les mots qui ont ouvert la série de leurs contributions. Ils ont livré à la fois leurs impressions sur la région Afrique-Madagascar et leur vision de la formation oblate, du ministère avec des jeunes, du recrutement des vocations et du VIH/SIDA. Le Supérieur général a pris soin de conclure en présentant les tensions, les défis et les opportunités de la mission oblate dans la région.

Steckling et conseillers

«Voici le jour du salut, voici le temps d'agir», a dit Guillermo Steckling à ses confrères. En effet, le temps est venu de montrer toujours et encore que vous êtes missionnaires dans le sens plein, alors que vous entrez dans une nouvelle phase de l'histoire de l'Eglise en Afrique et Madagascar. Le temps est venu de construire sur la force de l'esprit de famille africaine et sur votre force numérique, pour renforcer la vie communautaire. Le temps est venu de former des gens, d'envoyer du monde étudier pour la mission, pour la formation, pour la gestion des finances locales et provinciales, pour l'enseignement académique. C'est maintenant que nous devons commencer à travailler pour produire des revenus financiers locaux. Enfin c'est Carte AMRmaintenant que nous devrions aller de l'avant dans le processus de restructuration, basé sur une vision large, allant même au-delà des frontières nationales, comme cela se passe dans toutes les régions de la Congrégation.

Avant le mot de clôture, l'après-midi a été réservé à un échange spontané sur la consolidation des maisons de formation et sur l'échange du personnel au niveau de la région. Elle compte trois maisons de formation consolidées: Cedara (Afrique du Sud), Kinshasa (Congo) et Yaoundé (Cameroun). Pour favoriser l'internationalité, il est souhaitable que chaque scolastique passe au moins une année de sa formation dans un autre pays que le sien afin d'apprendre d'autres langues et d'autres cultures. (Cette carte ci-contre présente en couleur rouge les pays desservis par les Oblats). Demain samedi 29 septembre, départ pour l'Interchapitre au centre spirituel Good Shepherd, Pretoria.

Haut


Programme de la session

Premier jour: Mercredi 26 septembre 07
Apports des Experts

Deuxième jour: Jeudi 27 septembre 07
Rapports des Unités

Troisième jour: Vendredi 28 septembre 07
Message de l'Administration générale

7.00: Laudes

7.30: Petit déjeuner

9.00: Intervention de l'Administration générale

(Exécutif AMR, Kinshasa 26-28 avril 2007)

Haut

© 2011 Ayaas.net: Religieux africain du troisième millénaire - Page web perso de jb musumbi, o.m.i. - Webmaster