Nous sommes le 17/07/2018 et il est 04h10 TU+2 - "L'Eglise attend de vous tous un puissant secours dans sa détresse" (Eugène de Mazenod, 1823)

Religieux prêtre pour quoi faire dans l'aujourd'hui du monde?
Redynamiser la vie chrétienne

Retraite pour Diacres OMI – Carmel de Figuil 30 juin – 6 juillet 2012 – jbmusumbi, omi


ITINERAIRE

Introduction
Statue N-D du Carmel, Figuil« Que cherchez-vous ? » (Jean 1:38)

Jour 1. Bousculer mon image de religieux

  • Méditation : Psaume 139 (138)
  • Fidélité et notre monde
  • Redynamiser la vie chrétienne

Jour 2. Personne consacrée responsable

  • Méditation : Luc 24, 13-35
  • Défi d’une expérience de Dieu
  • Mission avant tout spirituelle

Jour 3. Signe efficace d’espérance

  • Méditation : Jean 15:5-17
  • Signe, espérance, identité profonde
  • Répondre aux attentes de l’Eglise

Jour 4. Lutte contre les ennemis spirituels

  • Monastère Moniales carmélites, FiguilMéditation : Matthieu 26:41
  • Lutte contre la concupiscence
  • Lutte contre le monde
  • Lutte contre le démon
  • Etre saint

Jour 5. Vers une nouvelle prise de conscience

  • Méditation : Romains 12:1-21
  • Défi d’une éducation aux vertus humaines
  • Vivre en personne réconciliée

Introduction

Avant d’initier son ministère publique Jésus est allé au désert ; pendant 40 jours il s’est préparé à sa grande mission. Avait-il vraiment besoin d’une retraite spirituelle, Fils de Dieu qu’il était ? Il me semble que chaque engagment important dans l’Eglise demande une préparer sérieuse afin de se laisser guider par l’Esprit.

Cette retraite étant une préparation immédiate à l’ordre presbytéral. Il convient de profiter de ce cadre magnifique rythmé par le silence monastique pour vivre une fructueuse retraite en silence pour mieux écouter le Seigneur qui parle dans le silence. Il convient également de se vider de tout souci relatif aux célébrations prévues afin que le Seigneur vous comble davantage de ses grâces et qu’il achève en vous ce qu’il a commencé !

Le thème choisi pour ce temps de ressourcement est provocateur. Le but est de prendre conscience de sa vocation baptismale et de sa responsabilité dans l’Eglise. L’itinéraire prévu pour ces cinq jours aidera à mieux comprendre le sens de notre engagement missionnaire dans le monde d’aujourd’hui, là où se réalise la mission de l’Eglise et de notre Congrégation.

Dès ce soir, que chacun tâche de répondre à la question personnelle que Jésus pose aux deux disciples Chapelle Carmel de Figuil, Camerounde Jean-Baptiste : « Que cherchez-vous ? » (Jean 1:38). Puisque notre foi n’est pas morte, elle doit se justifier en exprimant les motivations de sa propre vocation. Qu’est-ce qui vous avait poussés à aller au noviciat des Oblats de Marie Immaculée ? le motif serait-il le même que celui du sacerdoce à recevoir sous peu ? Si non, qu’est-ce qui a changé et pourquoi ?

Je vous invite donc à bien prier pendant les cinq jours qui nous sont offerts et à bien vous reposer dans le Seigneur pour mieux commencer la mission qui vous attend. Elle n’est possible que grâce à la prière tant personnelle que communautaire. « Vous autres, venez à l’écart dans un lieu désert et reposez-vous un peu » (Marc 6:31).

Chose évidente, nous sommes réunis autour de Jésus, lui qui nous a appelés à l’écart pour rendre compte de nos vies et de nos activités. L’occasion pour nous de lui confier aussi le futur proche de notre mission. Qu’il bénisse également nos parents et les membres de nos familles qui nous ont généreusement offerts au corps du Christ qu’est l’Eglise. Outre la grâce d’une fructueuse retraite, demandons au Seigneur « la fidélité au service de Dieu dans la prière », comme le voulait saint Benoît, le père des moines d’Occident et le patron d’Europe. Que Jésus nous aide aussi à vivre une solide expérience spirituelle !

Haut

Jour 1
Bousculer mon image de religieux

Méditation : Psaume 139 (138)

1.1. Fidélité et notre monde

a) Monde

b) Fidélité

c) Signification

1.2. Redynamiser la vie chrétienne

a) Compréhension de l’état religieux

b) Acquérir une mentalité de foi

c) Conversion personnelle

d) Prendre conscience des exigences de son baptême

e) Sens de responsabilité

Haut

Jour 2
Personne consacrée responsable

Méditation : Luc 24:13-35

2.1. Défi d’une expérience de Dieu

a) Consécration

b) Témoin

c) Notion d’expérience de Dieu

d) Témoignage d’un prêtre

Illustrons tout ce que nous venons de dire par ce témoignage d’un prêtre. Voir son texte dans Annexe A

2.2. Mission avant tout spirituelle

a) Mission

b) Marche de foi pour un choix libre et responsable (Luc 24:13-35)
La table leur fait oublier la route, celle qui vient de Jérusalem et qui en quatre étapes conduit les disciples à la certitude que Jésus est Ressuscité.

Leur foi est éteinte. Heureusement, Jésus a l’initiative de la Rencontre.

c) Dynamique formative : bases et conditions d’un choix libre et responsable suivant les disciples d’Emmaüs

Haut

Jour 3
Signe efficace d’espérance

Méditation : Jn 15, 5-12

3.1. Signe et espérance

a) Un signe

b) La vertu d'espérance

c) Signe du Christ toujours Vivant

La personne consacrée doit impérativement imiter trois traces du Christ si elle veut demeurer un signe efficace de sa présence permanente dans le monde.

D’abord la personne consacrée doit être le reflet de la sainteté du Christ. Par les vœux, la vie consacrée "imite plus fidèlement et sans cesse représente dans l’Église le genre de vie que le Fils de Dieu a embrassé, quand il est venu dans le monde pour faire la volonté du Père, et qu’il a lui-même proposé aux disciples qui l’accompagnaient” (Lumen Gentium 44c.)

Puis la personne consacrée est le reflet de l’activité caritative du Christ.

Enfin la personne consacrée doit être le reflet de la grâce transformante.

d) Signe de l'Église dynamique

e) Signe de la vie chrétienne authentique

3.2. Répondre aux attentes de l’Eglise (VC 109)

a) Identité profonde de l’être religieux : aimer, servir, témoigner

Service de témoignage

Service de l’Evangélisation

Service de la prophétie
Service de la promotion humaine et chrétienne

b) Bousculer son image

c) Attentes

Haut

Jour 4
Lutte contre les ennemis spirituels

Méditation : Matthieu 26:41

Source : TANQUEREY A., Précis de théologie ascétique et mystique[11].

« Veillez et priez afin de ne pas tomber au pouvoir de la tentation. L’esprit est plein d’ardeur, mais la chair est faible » (Matthieu 26:41)

4.1. Lutte contre la concupiscence

Définition (Petit Robert 2009)

Voici la description qu’en fait Saint Jean : « Tout ce qui est dans le monde – la convoitise de la chair, la convoitise des yeux et l’orgueil de la richesse vient non pas du Père, mais du monde » (1 Jean 2:16).

La concupiscence de la chair

Remède

Amour désordonné des biens de la terre

L’orgueil de la vie

Remède

Lutte contre le monde

Remède

Lutte contre le Démon

1. Existence et raison d’être de la tentation diabolique

2. La tactique du démon

Remède. Il faut suivre les conseils de Sainte Thérèse[15]. Elle propose trois moyens, à savoir :

Ils peuvent aboyer, ils ne peuvent nous mordre que si par imprudence ou par orgueil nous nous mettons en leur pouvoir.

Conclusion

Dix conseils pour… Etre saint

Source (conseils pratiques) : JACQUES GAUTHIER[17]

Haut

Jour 5
Vers une nouvelle prise de conscience

Méditation : Romains 12, 1-21

5.1. Défis d’une éducation aux vertus humaines

a) Réflexion, équilibre et ordre

b) Intuition et compréhension

c) Prudence et contrôle de soi

d) Loyauté, respect et confiance

e) Courage et patience

f) Sincérité, ouverture, confidence

g) Accueil, capacité d'écoute, discrétion

h) Simplicité et sens de responsabilité

i) Douceur, beau trait, sourire

5.2. Vivre en homme réconcilié

 

ANNEXE A

Témoignage d’un prêtre

Haut


Notes:

[1] Cf. Henri Goudreault, « Consécration et mission aujourd’hui : interrogations, réponses et contributions spécifiques », dans OMNIS TERRA, n° 350 (février-mars 1999), p. 79s

[2] GUY J.-C., La vie religieuse, mémoire évangélique de l'Église, Paris, Centurion, 1987, p. 109.

[3] Cf. DE FIORES S., « Itinéraire spirituel », dans DVS, 1987, p. 549-564.

[4] BERNARD C. A., Traité de théologie spirituelle, 1986, p. 403.

[5] Laurent Boisvert (Cf. Le célibat religieux, 1990, p. 119s).

[6] Cf. CANTALAMESSA R., La sobre ivresse de l’Esprit, t. 1, Paris, Desclée de Brouwer, 1995, p. 87-101.

[7] MÜLHEN H., “Vous recevrez le don du Saint Esprit”. Le renouveau spirituel, ibid., p. 38.

[8] “Signe”, in Vocabulaire de théologie biblique, 6e éd., Paris, Cerf, 1988, col. 1230.

[9] Cf. Vocabulaire de théologie biblique, 6e éd., Paris, Cerf, col. 381.

[10] Cf. BERNARD C. A., Traité de théologie spirituelle, Paris, Cerf, 1986, p. 137.

[11] TANQUEREY A., Précis de théologie ascétique et mystique, 10e édition, Desclée et Cie, Paris 1923-24, p. 133-158.

[12] Citation de TANQUEREY A., ibid., p. 141.

[13] Cf. Sermo III de Nativitate Domini, n. 1. Citation de TANQUEREY.

[14] Thomas D’AQUIN, Sum. Theol. I, q.114, a.3.

[15] D’AVILA T., Vie par elle-même, chap. XXX-XXXI, citation.

[16] Ibid. p. 405-406.

[17] Editions des Béatitudes 1984-2009, 25 ans d'édition. 25 auteurs donnent dix conseils avec deux bonus (Ce livre est offert par les Éditions des Béatitudes à l’occasion de leurs 25 ans.). Note : Marié, père de quatre enfants, Jacques Gauthier né en 1951 au Québec, a été professeur de théologie à l’Université Saint-Paul d’Ottawa. Poète et essayiste, il a publié plus de 50 livres dont les succès que sont Les défisdu jeune couple (1991), La crise de la quarantaine (1999) et Les défi s de la soixantaine (2009). Il connaît bien sainte Thérèse de l’Enfant-Jésus pour lui avoir déjà consacré six ouvrages. Collaborateur à plusieurs revues de spiritualité, il a écrit huit livres sur la prière. En plus de se consacrer à l’écriture et à la prédication, il anime l’émission télévisée Le Jour du Seigneur à Radio Canada. Il est l’auteur de : Thérèse, une espérance pour les familles, EDB, 2007. Les saints, ces fous admirables, EDB, 2005.

[18] Sur ce point, voir essentiellement MARTINI de, N., Qualcuno mi ha chiamato. Teologia della vita religiosa, 3a ediz., Leumann (Torino), 1990, p. 264-285.

[19] Cf. BOISVERT L., Le célibat religieux, Paris, Cerf, 1990, 119.

[20] Voir le petit Larousse illustré,1990.

[21] Cf. MUSUMBI J.B., Aspirant(e)s à la vie religieuse. Sur les traces d'Eugène de Mazenod, Kinshasa, Baobab, 1995, p. 30.

Haut

© 2011 Ayaas.net: Religieux africain du troisième millénaire - Page web perso de jb musumbi, o.m.i. - Webmaster