Nous sommes le 26/07/2017 et il est 20h43 TU+2 - "L'Eglise attend de vous tous un puissant secours dans sa détresse" (Eugène de Mazenod, 1823)

Animation vie spirituelle

Mbanza-Ngungu Ce 26/07/2017, Voici la page spirituelle qui rappelle tout ce qu'il est bon de connaître lorsqu'on rebondit sur ayaasnet. «Les bonnes pensées que l'on garde pour soi ne valent rien» (Leadership). Comme l'indique si bien son nom, cet axe renferme quelques sujets regroupés en trois catégories: Récollection, Retraite et Session. La liste sélectionnée est une série de thèmes abordés pour des personnes consacrées ou pour des jeunes en recherche de vocation. L'utilisateur y trouvera de précieuses pistes de méditation, de réflexion et de nourriture spirituelle.

Bouton cvaLe sentiment de non-appartenance à sa famille religieuse, tel est le malaise profond chez bon nombre de religieux et de religieuses! Il atteint chez certains une telle intensité qu'elle ne leur permet pas de vivre en personnes heureuses. Ce sentiment pourrait s'expliquer d'une part, par l'ignorance des exigences de certains choix fondamentaux, en l'occurrence l'état religieux, et d'autre part, par la légèreté avec laquelle les motivations vocationnelles sont discernées. Que faire? Comment former à la liberté intérieure et à la responsabilité? Quel remède proposer? Autant de questions qui méritent ici réflexion et débat. (Session)

Bouton cvaComment la communauté doit-elle s’évangéliser? Il faut, entre autres, s’engager résolument sur un chemin de conversion personnelle et communautaire en vue du rayonnement du charisme religieux ou mieux de la mission évangélisatrice. Or, la mission, «avant de se caractériser par les oeuvres extérieures, consiste à rendre présent au monde le Christ lui-même par le témoignage personnel» (Vita Consecrata 72). La conversion ou le retournement vers Dieu, comme la définit si bien Madeleine Delbrêl, n’est jamais acquise une fois pour toutes. Elle est un désir permanent, un processus par lequel l’être humain ouvert à l'Esprit se dévoue au service de Dieu et se donne entièrement à la perfection. Voilà qui change le sens de sa vie! D’aucuns se demandent cependant s’il estl possible de considérer toute sa vie à la lumière de la foi? Ou encore: comment se soumet totalement à l'action de Dieu, à l'inspiration divine? (Retraite)

Bouton cvaCritères d'une bonne inculturation de la vie consacrée. "Les religieux et les religieuses africains d'aujourd'hui sont des précurseurs d'une vie religieuse authentiquement négro-africaine qui n'est pas encore née" (Matungulu Otene). Les problèmes d'incompréhension se poseront tant que le style de vie religieuse ne jaillira pas de la culture africaine. Notre vie "doit être une vie consacrée africaine, c'est-à-dire insérée dans le contexte socioculturel africain. Cette vie n'aura essentiellement que la "suite" du Christ et l'Évangile comme référence d'une part, et l'Afrique comme milieu de vie et d'expression d'autre part" (Bwanga Zinga). (Session)

Bouton cvaCharisme, une réponse aux signes des temps. L'adaptation du charisme religieux, vivement recommandée par le Concile Vatican II, n'est rien d'autre que la soif d'être réponse aux signes des temps. Ils sont multiples dans le contexte de nos sociétés en situation de crise, c'est-à-dire "où les institutions d'hier ne fonctionnent plus et celles d'aujourd'hui pas encore", où "la liberté d'expression, le droit d'information sont devenus des attributs dont les peuples ne jouissent qu'incomplètement ou pas du tout" (La voix des Evêques d'Afrique). Une double vraie question à laquelle il convient de répondre pour plus d'efficacité missionnaire: Comment connaître un charisme religieux? Quelle différence y a-t-il entre charisme et spiritualité? (Retraite, Session)

Bouton cvaEtre un signe efficace. La vocation à la vie consacrée consiste à se donner plus radicalement à Dieu et "au service des frères et sœurs grâce aux conseils évangéliques de façon à devenirun signe qui peut et doit inciter efficacement tous les membres de l'Église à l'accomplissement joyeux des devoirs inhérents à leur vocation chrétienne" (Lumen Gentium 44c). Le choix libre et authentique d’engagement par les vœux de religion (chasteté, pauvreté, obéissance) est une ouverture à Dieu et au monde car on devient religieux, religieuse par amour pour Dieu et le prochain. Concrètement, comment les chrétiens peuvent-ils reconnaître l'aspiration au grand Bien et l'invitation à tenir à leur vocation de sainteté à travers la vie de la personne consacrée? (Retraite)

Bouton cvaProphétisme de la vie consacrée. La mission prophétique de la vie consacrée répond à trois défis principaux adressés à l’Église elle-même. Ils concernent directement les conseils évangéliques de pauvreté, de chasteté et d’obéissance, et incitent l’Église à faire apparaître leur profonde signification anthropologique et à en témoigner (Vita consecrata 87). Dans le contexte d’une Afrique "assoiffée de fécondité", le continent de mauvaises nouvelles, les vœux de religion ont-ils une signification dans la société d'aujourd'hui? (Session)

Bouton cvaLa vie consacrée en soi n’existe pas! Réalité spirituelle dynamique, le charisme dans sa double dimension - charisme du fondateur et charisme de l’institut - est plus une expérience à vivre qu'une mission à remplir; et les voeux de religion n'ont de sens que pour ceux et celles qui les vivent réellement. Voilà une source d'incompréhension. (Retraite)

Bouton cvaCommunauté d'inspiration évangélique. Les communautés de vie consacrée sont des lieux privilégiés de la rencontre du Christ crucifié et ressuscité. La profession des conseils évangéliques fait de toutes les personnes consacrées des signes prophétiques pour la communauté de leurs frères et pour le monde. A condition que leur cadre de vie soit d’inspiration évangélique, le lieu où le problème inévitable de différence culturelle et celui de conflictualité entre les membres est harmonieusement vécu dans la foi. (Retraite).

Bouton cvaL'obéissance. Celui qui obéit est assuré d’être vraiment en mission (Vita Consecrata 92). Les religieux, les religieuses africain(e)s d'aujourd'hui obéissent difficilement parce que dans la mentalité africaine, l'obéissance est moins une démarche personnelle qu'une obligation sociale qu'on ne discute pas. La soumission à un supérieur n'est qu'un aspect ou un élément de l'obéissance qui, au sens profond, consiste à répondre à l'appel que Dieu adresse à chaque homme. (Session)

Bouton cvaPauvreté religieuse et justice sociale. Les religieux et les religieuses qui vivent en Afrique ont l'impératif de comprendre leur vœu de pauvreté comme exigence de la justice sociale et de la libération. Aujourd'hui, la vie religieuse en "chambre" ne nous dit plus rien (Femme blessée). Ce qui ne sgnifie nullement que la contemplation n’a plus de signification. Quelle valeur aurait l’action sans la prière? (Session)

Bouton cvaLe célibat en vue du Royaume veut être un service ecclésial de foi et d'amour, vécu dans l'espérance mise en Christ et dans la plénitude finale de communion avec le Père. Le principal danger pour un célibat authentique, c'est le fait d'éteindre l'amour de Dieu et du prochain dans le coeur de la personne consacrée (Retraite).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Haut

© 2011 Ayaas.net: Religieux africain du troisième millénaire - Page web perso de jb musumbi, o.m.i. - Webmaster