Nous sommes le 25/06/2019 et il est 13h27 TU+2 - "L'Eglise attend de vous tous un puissant secours dans sa détresse" (Eugène de Mazenod, 1823)

Consacrés, hommes et femmes libres dans l’engagement à la suite du Christ, en communauté, pour la mission

Retraite spirituelle pour personnes consacrées – Maroua 23-31 juillet 2012 – jbmusumbi, omi


ITINERAIRE

MOARM ChapelleIntroduction : « Venez à l’écart » (Marc 6, 31)

Jour 1 – Personnes consacrées

  • Méditation : Luc 4, 16-21
  • Consacrés
  • Consacrés pour la mission

Jour 2 - Identité profonde de l’être religieux

  • Méditation : Jean 15, 5-17
  • Appelés à aimer, à servir et à témoigner
  • Communauté pour la mission, source de fidélité

Jour 3 - Choix libre et responsable de la vie consacrée

  • Méditation : Luc 24, 13-35
  • Mission avant tout spirituelle
  • Nécessité d’une expérience de Dieu

Soeur Julienne Matchou fseJour 4 - Bousculer mon image de religieux(se)

  • Méditation : Psaume 139 (138)
  • Fidélité et notre monde
  • Redynamiser la vie chrétienne

Jour 5 - Défi de la vie spirituelle chrétienne

  • Méditation : Matthieu 5, 13-16
  • Notion de vie spirituelle chrétienne
  • Les moments principaux de la vie spirituelle

Jour 6 - Défi de la liberté à la suite du Christ

  • Méditation : Jean 6, 60-70
  • Notion de liberté
  • La quête de liberté chez l’Homme

Jour 7 - Etre témoins du Christ en Eglise-Famille

  • Méditation : Jean 2, 1-12
  • Ambiguïté de l’image d’Eglise-Famille en Afrique
  • Vivre en personnes réconciliées

Jour 7.
Etre témoins du Christ en Eglise-Famille

Soeur Matchou Julienne

Or le troisième jour il y eut une noce à Cana de Galilée et la mère de Jésus était là. Jésus lui aussi fut invité à la noce ainsi que ses disciples. Comme le vin manquait, la mère de Jésus lui dit : « Ils n’ont pas de vin. » Mais Jésus lui répondit : « Que me veux-tu, femme ? Mon heure n’est pas encore venue. » sa mère dit aux servants : « Quoi qu’il vous dise, faites-le. »
Il y avait là six jarres de pierre destinées aux purifications des juifs ; elles contenaient chacune de deux à tois mesures. Jésus dit aux servants : « Remplissez d’eau ces jarres » ; et ils les emplirent jusqu’au bord. Jésus leur dit : « Maintenant puisez et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent et il goûta l’eau devenue  vin – il ne savait pas d’où il venait, à la différence des servants qui avaient puisé l’eau – aussi il s’adresse au marié et lui dit : « tout le monde offre d’abord le bon vin et, lorsque les convives sont gris, on fait servir le moins bon ; mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu’à maintenant ! » (Jean 2, 1-12)

a) Fondement du concept d'Église-Famille

L'Église confie aux communautés de vie consacrée le devoir particulier de développer la spiritualité de la communion d'abord à l'intérieur d'elles-mêmes, puis dans la communauté ecclésiale et au-delà de ses limites, en poursuivant constamment le dialogue de la charité, surtout là où le monde d'aujourd'hui est déchiré par la haine ethnique ou la folie homicide (...) Insérées dans les sociétés de ce monde, les communautés de vie consacrée se situent comme signes d'un dialogue toujours possible et d'une communion capable d'harmoniser toutes les différences (Vita Consecrata 51).

L'image de l'Église, Famille de Dieu est sans doute l'intuition la plus originale du Synode Africain. C'est pourquoi l'Exhortation Ecclesia in Africasouhaite que les théologiens élaborent la théologie de l'Église-Famille avec toute la richesse de son concept, en dégageant sa complémentarité avec d'autres images de l'Église (EM, n. 63). Je m'inspire de la réflexion de Mgr Laurent Monsengwo1.

b) L'essence de toute famille

La famille est une institution humaine universelle. Le Dictionnaire Larousse (1996) en donne une définition restreinte : "ensemble formé par le père, la mère, les enfants"; et une définition plus large : "ensemble de personnes qui ont des liens de parenté par le sang ou l'alliance" (cf. GS, n. 48).

c) La famille dans le dessein de Dieu

d) Fondement du concept

7.1. Ambiguïté de l'image d'Église-Famille en Afrique

"A notre époque, caractérisée par la mondialisation des problèmes et par le retour des idoles du nationalisme, les Instituts internationaux ont la responsabilité particulière d'entretenir le sens de la communion entre les peuples, les races, les cultures, et d'en témoigner" (Vita Consecrata 51).

a) Conception africaine de la famille

La famille africaine répond pour l'essentiel au concept universel de famille. Elle offre cependant certains traits particuliers, elle met l'accent sur certaines valeurs.

b) Ambiguïté des valeurs africaines

Mais les valeurs mêmes de la famille africaine ne sont pas dépourvues d'ambiguïté.

7.2. Vivre en personnes réconciliées

Célébration du sacrement de réconciliation: réconciliation entre frères et soeurs, réconciliation individuelle avec le Seigneur.

Haut


Notes:

1 Cf. MONSENGWO Pasinya, "L"Église-Famille à l'aube du troisième millénaire", in RAT, vol 20, n. 40 (octobre 1996), FCK, p. 149-169.

2 JEAN-PAUL II, Exhortation Apostolique Familiaris Consortio, n. 12.

 

Haut - Précédent

© 2011 Ayaas.net: Religieux africain du troisième millénaire - Page web perso de jb musumbi, o.m.i. - Webmaster