Ouverture officielle de Farim en Guinée-Bissau

accueil - journal - omidakar2004 - amrégion

Adresse de circonstance à l’ouverture officielle de Farim

S.E. Mgr l’Evêque de Bissau,
Révérends, Révérendes,
Frères et Sœurs en Christ,
Chers confrères Oblats,

L’ouverture officielle de cette nouvelle fondation à Farim en Guinée-Bissau est un grand événement pour toute la congrégation des Missionnaires Oblats de Marie Immaculée. Tous les Oblats du monde entier suivent avec attention et intérêt les nouvelles de cette célébration d’aujourd’hui (par Internet ou d’autres moyens de communication.) Ils prient en communion avec nous tous ici présents pour la réussite de cette mission. Ainsi la Guinée-Bissau vient-elle d’élargir la carte du monde oblat, une raison en plus pour louer le Seigneur de tout cœur pensant accomplir sa volonté.

Excellence, notre Supérieur général, le p. Guillermo Stecling, m’a chargé de vous dire merci pour votre marque de confiance en invitant les Oblats à devenir vos proches collaborateurs dans le ministère de l’évangélisation au sein de votre diocèse de Bissau. En son nom et en celui de tout son conseil, je vous redis notre gratitude tout en souhaitant que cette collaboration soit vraie et continue en vue d’un bon climat de travail apostolique à Farim. Nous sollicitons votre soutien moral et votre prière paternelle pour tous nos missionnaires oeuvrant dans votre diocèse. Les trois premiers ont été chaleureusement accueillis par les chrétiens et chrétiennes de Farim. Nous espérons que cet accueil sera continuel et favorisera un réel climat de travail missionnaire.

Excellence, notre oui à votre demande correspond à l’idéal même de notre congrégation. Depuis sa fondation, en effet, la famille religieuse de saint Eugène de Mazenod s’est développée en répondant aux différents appels de l’Eglise. Voilà pourquoi, par le biais de la Délégation oblate du Sénégal, nous avons, non sans peine, répondu favorablement à votre demande des missionnaires. En effet, l’ouverture de cette nouvelle fondation en Afrique intervient à une période très spéciale de notre histoire. Nous réfléchissons sur le thème « immense espérance » dans la perspective du prochain Chapitre général en septembre 2004. Malgré le vieillissement et la baisse sensible du personnel, nous venons nous implanter dans votre diocèse convaincus de susciter cette immense espérance parmi le peuple de Dieu qui est en Guinée-Bissau grâce à la générosité de la province oblate d’Italie.

Excellence, permettez-moi à présent de me tourner vers mes confrères de la Délégation du Sénégal pour saluer leur audace d’ « oser grand comme le monde. »

Chers frères, en acceptant la mission de Farim, vous vous êtes montrés disponibles malgré le petit nombre que vous êtes. Par ce noble geste d’ouverture missionnaire, vous avez engagé toute notre congrégation. Soyez rassurés du soutien du Supérieur général et de toute son administration. Nous vous souhaitons plein succès dans l’accomplissement fidèle de votre mission de première évangélisation conformément au charisme de notre congrégation. Mais puisque cela ne dépendra pas seulement de vos forces humaines ni de vos méthodes d’évangélisation, confiez-vous sans cesse à Marie notre Mère et offrez au peuple un bon témoignage de vie pour la plus grande gloire de Dieu et le salut du monde. Et que par vous les pauvres connaissent Jésus-Christ et découvrent son vrai visage. Vivez une authentique collaboration avec l’église locale, ses responsables, les agents pastoraux, tous les chrétiens et chrétiennes pour la plus grande gloire de Dieu.

Et que Dieu nous aide tous à découvrir davantage le sens de notre vocation et de notre engagement missionnaire dans cette Afrique aux multiples déchirures.

(Farim, en la fête de la Sainte Famille de Nazareth)