Un événement historique

Home - AMRegion - Homélie Messe Raymond

George Iheanacho OMI
(George - Maroua, Cameroun) Les Missionnaires Oblats de Marie Immaculée  sont arrivés au Cameroun depuis 1946. Et depuis lors ils n’ont ménagé aucun effort pour encourager les vocations tant diocésaines qu’oblates ; mais c’est le Seigneur qui donne les fruits ! Il n’est donc pas surprenant qu’aujourd’hui, la Province oblate du Cameroun compte beaucoup de jeunes oblats en formation première et en premières années de ministère. Nous ne pouvons que louer le Seigneur pour cette grâce.
...
C’est dans cette action de grâce que s’inscrivent les ordinations oblates de cette année 2005 à Maroua, Cameroun. En effet, le 12 juin 2005 deux jeunes oblats étaient ordonnés diacres en vue du sacerdoce ministériel. Il s’agit de Charles EKO (Province du Cameroun) et Sitholé Sitabiso (Afrique du Sud).
Nouveaux Diacres OMI
Nouveaux diacres
La joie de cette ordination diaconale était accentuée, le 25 du même mois, par les ordinations sacerdotales de six jeunes oblats : les PP. Jean-Marie NKENGUE, Raymond NANI, Alexis BOUBA (Tous trois camerounais), Paulin BEWA, Expédit KOYE (Tchadiens) et Cornélius NNABUIFE (Nigérian). Un événement historique et inouï car depuis l’arrivée des Oblats au Cameroun, c’est la toute première fois qu’il y a eu six prêtres le même jour et la même année. Nous nous en réjouissons davantage parce que le P. Général leur a donné la première obédience pour la Province du Cameroun. Le contraire ne nous aurait certainement pas étonné !
Alexis...Cornélius
Alexis..............................................................Cornélius
La messe prévue pour 9h00 n’avait commencé qu’une heure plus tard à cause de la pluie. Comme il fallait s’y attendre, la participation des fidèles venus du Nigeria, du Tchad  et de différents coins du Cameroun était impressionnante. L’évêque de Maroua-Mokolo, Mgr Philippe STEVENS, a bien voulu ordonner ces nouveaux prêtres à la Paroisse oblate de St. Jean à Djarengol, Maroua.
Expédit...Jean-Marie
Expédit..............................................................Jean-Marie
La bénédiction de Dieu était palpable ce jour-là car les quelques gouttelettes de pluie qui tombaient sur l’assemblée provoquaient plus la fraîcheur que l’humidité et la chaleur. Tous, y compris les nouveaux ordonnés, étaient sous la pluie sauf ceux qui avaient la chance de trouver une place sous le podium.
Paulin...Raymond
Paulin..............................................................Raymond

La fête au Scolasticat omi avait enregistré plus de mille personnes, invitées ou non ! Dieu merci, nous avons pu servir tout le monde. Elle s’est poursuivie dans les familles amies de nouveaux ordonnés. Et le lendemain, nous sommes partis pour la première messe du P. Raymond NANI à 20 km de Maroua où j’ai eu l’honneur de prononcer cette homélie.

Mais, comme on dit: "après la fête, c’est la défaite". Cette vérité s’est accomplie pour moi. Je suis tombé malade après les fêtes, terrassé par le paludisme du 27 juin au 2 juillet. Dieu merci je suis debout maintenant pour poursuivre mes activités.

(George)

Homélie Messe Raymond Nani